Règlement

A. Ce règlement est une annexe aux statuts.

Ce règlement doit être observé en tout temps et peut être modifié à tout moment. Il précise un certain nombre de conventions et vous montre les points importants qui doivent assurer le bon fonctionnement du Club de char à voile et de voile. Par la signature de votre formulaire d’inscription vous déclarez connaître ce règlement, vous y conformer et faire en sorte que des tiers qui utiliseraient votre bateau et/ou votre matériel ou celui du Club s’y conforment également. Le Beachmaster est responsable de l’organisation et du bon fonctionnement de la base. Vous pouvez lui faire part, ainsi qu’aux membres du Comité du SYCOD, de vos questions, remarques, suggestions…

B. Inscriptions – Emplacements :

Lors de sa première arrivée sur la plage, chacun (véliplanchiste, pratiquant de la voile ou de char à voile) doit se présenter au Beachmaster ou à son remplaçant. Les inscriptions se font à l’avance en remplissant un formulaire disponible au bar, ou sur le site www.sycod.be.
Les cotisations sont payées de préférence par virement sécurisé à partir du site sur le compte du club (BE 41 4764 3357 2110) et exceptionnellement au bar contre quittance en double exemplaire. Après payement de la cotisation, un emplacement sera attribué pour votre bateau.  Un autocollant numéroté sera appliqué par le Beachmaster sur votre équipement. Les bateaux sans autocollants pourront être enlevés et ne seront pas mis à l’eau par le Beachmaster ou ses assistants. Les emplacements ne sont pas des « endroits préservés » : le Club ne peut être tenu responsable de dégradations ou de vols. Les remorques ne peuvent rester sur la plage. Le Club est uniquement accessible aux membres en règle de cotisation. Le Comité peut à tout moment refuser une inscription, s’il s’avère que le candidat membre n’est pas concerné par la pratique des sports nautiques tels que pratiqués au Club.

C. Assurances :

Les membres sont en tout temps obligés de souscrire à une « Assurance en Responsabilité Civile » dans le but d’être couverts pour les dommages qu’ils pourraient occasionner à des tiers lors de la pratique du sport avec leurs bateaux, planches à voile ou tout autre matériel.  L’assurance de la Fédération est une assurance complémentaire, qui n’interviendrait éventuellement, qu’en cas de défaillance de l’assurance familiale des membres. Pour la participation aux compétitions, les membres concernés devront contracter eux-mêmes les assurances nécessaires. Pour les compétitions de chars à voile, une assurance « compétition » peut être contractée via la Fédération (Lazef). En mer les règles de priorité usuelles sont d’application. Tout membre est supposé les connaître et les respecter. Le Club ne peut en aucun cas être tenu pour responsable d’éventuels dommages ou inconvénients causés par le non-respect de ces règles par les membres.

D. Règles spécifiques à la pratique des différents sports:

  1. Kiters : un membre qui pratique le kite, doit obligatoirement le mentionner, ceci pour prendre en compte les montants complémentaires pour les assurances. Décollages et atterrissages des kites ne peuvent se faire que dans les zones réservées (voir les panneaux bleus). Avant tout décollage ou atterrissage, le kiter doit s’assurer qu’il existe une zone libre sous le vent, d’un demi-cercle de rayon, de la longueur de ses suspentes. Après l’atterrissage les lignes du kite ne peuvent rester au sol sur les chemins reliant  le SYCOD à la mer, afin de ne pas risquer qu’une jeep, tracteur ou catamaran ne les emportent. Assurez vous que le kite ne puisse pas s’envoler et enroulez vos lignes lorsque le kite est sur la plage. Une laisse de sécurité (leach) est obligatoire. Une laisse de planche n’est pas obligatoire mais nécessite le port d’un casque. De façon générale, les règles de priorité des véliplanchistes et des voiliers sont d’application. Le port d’un gilet d’identification (Lycra) est obligatoire. En tous cas, le Règlement local de Police reste d’application.
    Attention : dans les rouleaux, les catamarans et dériveurs naviguent avec leurs safrans à moitié relevés. Ils ont donc priorité car difficilement manœuvrables. Un catamaran ou dériveur n’a pas priorité sur un kiter dont le kite est dans l’eau car celui-ci doit être considéré comme un obstacle. Il appartient à tous, véliplanchistes, kiters et voiliers de s’assurer qu’il n’y ait aucun obstacle dans les rouleaux de la zone de départ avant de partir.  De même, avant un saut, un kiter vérifiera que sa zone d’atterrissage soit et restera libre.
     
  2. Voiliers: un emplacement vous est en principe réservé. En cas de raisons impératives le Beachmaster vous assignera une place alternative. Les bateaux doivent être amarrés solidement à leurs emplacements au moyen de cordes attachées à deux fortes planches enfoncées à profondeur suffisante dans le sable. Les pneus de voiture sont interdits. Une corde est attachée au pied de mât et l’autre à la poutre arrière. Pour les dériveurs, les cordes sont passées autour de la coque. Vérifiez également l’amarrage des bateaux voisins. Les coffres de rangement des voiles se placent derrière les bateaux et sont de dimensions raisonnables : maximum 3 mètres de long et 90 cm de haut ; les coffres plus grands seront déplacés vers un endroit plus approprié, donc éloigné de votre bateau. Les bateaux pourront être mis sur la plage dès les vacances de Pâques et devront être enlevés au plus tard le 1er novembre. Les bateaux qui n’auront pas été enlevés à cette date seront enlevés aux frais des propriétaires. Après enlèvement, rien ne peut subsister à votre emplacement et les amarrages, planches comprises, doivent être enlevés.
     
  3. Véliplanchistes: la pratique de la planche à voile est toujours autorisée moyennant le respect des limitations légales et du Règlement local de Police. Il est fortement déconseillé de sortir seul en mer. Toute sortie seul et/ou ignorant une interdiction se fera aux risques et sous l’entière responsabilité du véliplanchiste. Les surfeurs doivent céder la priorité aux bateaux dans les rouleaux (voir ci-dessus). De façon générale les règles générales de priorité sont d’application.  
     
  4. Chars à voile et kitebuggy : les membres qui utilisent les chars du Club et qui sont en règle de cotisation, peuvent en tout temps utiliser les chars du Club. Néanmoins, il est interdit, pendant les vacances de Pâques et les grandes vacances, de pratiquer entre 10 et 19 heures ; la même règle est valable pendant les week-ends des mois de juin et septembre. Les voiles sont accrochées au mur gauche de la première et de la deuxième partie des vestiaires. Les écoutes doivent être enroulées et nouées autour des voiles. L’âge minimum pour piloter seul un char à voile ou un kitebuggy est de 12 ans. Pour utiliser un char du Club, il faut avoir au moins le Brevet élémentaire, sauf si un instructeur est présent. Ceux qui n’ont pas ce brevet peuvent le passer chez un instructeur. Cela peut se faire auprès d’un instructeur de l’école de char à voile ou auprès d’un instructeur privé. Cela est aussi valable pour la pratique du kitebuggy. Après leur utilisation, les chars seront rincés et remis à leur place au Club. Les voiles, roulées du haut vers le bas, seront nouées sur la bôme.  Le tout, y compris les casques, sera remis à sa place d’origine. Les chars sont numérotés et il est demandé aux utilisateurs de signaler le plus rapidement possible d’éventuels dégâts ou manquements. Un logbook existe à cet effet au bar. L’utilisation des chars du Club se fait sous la propre responsabilité des utilisateurs. Le Comité ne peut en aucun cas être tenu responsable d’accidents éventuels.  Nous rappelons que sur la plage la « priorité de droite » est d’application et non pas la règle de voile « tribord amure ».
     

E. Accès au terrain:

  1. La rampe d’accès et les passages vers le Club doivent rester libres, également pendant les chargements et déchargements. Le déchargement des remorques est seul autorisé dans l’entrée, les véhicules ne peuvent y rester et doivent être garés ailleurs.  
  2. Sauf autorisation expresse du Beachmaster, il n’est pas permis de garer ou de laisser des remorques, véhicules ou autre objets sur la concession du Club. Ceux-ci seront évacués sans avertissement préalable et sans que la  responsabilité du Club soit engagée pour d’éventuels dégâts ou disparitions, et ceci aux frais du propriétaire.
     

F. Matériel:

  1. Tous les matériels stockés ou déposés sur la plage doivent être protégés contre le vol par les membres considérés.  Le Comité du Club ne peut d’aucune manière être rendu responsable pour d’éventuels vols ou dégâts.  Les coffres doivent être fermés à clé. Les fusées et autres engins éclairants ne peuvent être stockés dans les coffres.
  2. Respectez le matériel du Club : surveillez-le et ne le laisser pas traîner ; ramenez-le et prévenez le Beachmaster en cas de problème. Vandalisme et vols peuvent entraîner l’exclusion du Club. 
     

G. Utilisation des locaux et de l’infrastructure du Club :

Le Club et toutes ses infrastructures (telles que : vestiaires, douches, bar, lieux de stockage et containers…) sont accessibles uniquement aux membres du Club en possession d’un badge validé. Non-membres, membres d’autres clubs de voile ou de fédérations de sports nautiques reconnues doivent également respecter ce Règlement.

  1. Les douches ne peuvent pas être utilisées avec les combinaisons car le sable bouche les canalisations. Les tenues et combinaisons peuvent être rincées avec les tuyaux d’arrosage disposés sur la plage et près du garage derrière le Club.
  2. En quittant les vestiaires, les utilisateurs veilleront à ne rien laisser traîner et à garder ces endroits en bon état. L’usage des vestiaires est réservé aux membres. Ne laissez jamais d’effets de valeur dans les vestiaires pendant la pratique de vos sports nautiques. Les objets abandonnés seront vendus en vente publique en temps utile.
  3. L’accès et l’utilisation du bar et des terrasses est uniquement réservé aux membres qui ont un accès autorisé au Club, suivant le Règlement et le cas échéant sur présentation de leur carte de membre. La loi sur la consommation d’alcool est d’application au bar.
  4. Les installations sanitaires sont accessibles en permanence au moyen du badge,  gardez les propres. Signalez au bar une défectuosité aux  douches ou toilettes.
  5. Gardez la plage propre, personne ne tolère les saletés! La plupart des containers à ordures se trouvent près du clubhouse. Nettoyez la place autour de votre bateau et déposez les ordures dans les containers prévus.
  6. Les chiens doivent être tenus en laisse, tenez compte de la réglementation de Koksijde (e.a. interdictions en été, sacs à déjections…).
     

H. Service & organisation:

Notre jeep et les tracteurs assurent, pendant les jours d’affluence, souvent plus de cent rotations de mise à l’eau et de sortie. Les bateaux de sauvetage ne naviguent pas uniquement en cas d’urgence, mais souvent aussi pour assister les voiliers débutants et encourager ainsi une maîtrise des sports nautiques. Pendant ces jours d’affluence, quand la plage est pleine d’adorateurs du soleil et d’enfants jouant partout, notre personnel doit encore plus tenir compte de la sécurité. Nous comptons donc sur votre compréhension et votre aide pour porter attention aux points suivants :

  1. Les véhicules ne peuvent être conduits que par les personnes désignées (beachmaster, étudiants jobistes et membres du Comité) ; seuls ceux-ci sont assurés ! Les véhicules privés ne sont pas autorisés sur la plage, sauf moyennant autorisation, pour charger et décharger suivant les instructions du Beachmaster.
  2. Veillez à ce que tout soit prêt avant d’appeler le tracteur. Attachez tout sur votre bateau et placez le dans la bonne direction. Tenez le pendant le déplacement et ne montez pas sur le tracteur. Suivez les instructions du Beachmaster, vu que certaines remorques ne sont pas équipées pour transporter des personnes. Le Club, son personnel ou ses préposés ne peuvent en aucun cas être tenus responsables de toute forme de dommages lors du déplacement ou de la mise à l’eau de votre bateau.
  3. Tenez compte de la marée: par marée montante, tirez votre bateau suffisamment loin de l’eau pour laisser de la place à d’autres bateaux qui arrivent sur la plage. Faites attention car ce n’est pas la première fois qu’un bateau part sans équipage ! Tirez le donc suffisamment loin, détachez les écoutes et vérifiez aussi les bateaux voisins.
  4. Voiles de kite, catamarans, planches à voile, ou familles profitant du soleil ne doivent pas rester sur le chemin d’accès des mises à l’eau, pour garantir un passage aisé des tracteurs.
  5. Les véhicules de mise à l’eau ne vont dans l’eau que jusqu’à  une profondeur de 20 centimètres.
  6. Remettez votre bateau à sa place le plus rapidement possible. Accrochez la remorque à la jeep ou au tracteur, ou éloignez la remorque du chemin d’accès pour le laisser libre et éviter les files. Ce chemin d’accès sert aussi aux services de secours. Ne laissez donc votre bateau, planche, kite ou char dans le passage. Les dégâts aux matériels privés qui dépasseraient dans ce passage (tangons de spi) ne sont pas couverts.
  7. L’eau de ville est présente en plusieurs endroits du Club, ne rincez que les parties importantes de votre bateau. Ne rincez pas votre bateau ou planche sur les  chemins d’accès. Après usage, roulez les tuyaux en place. L’utilisateur suivant vous en sera reconnaissant ! Il est inutile de rincer abondamment des pièces qui ne peuvent pas être abîmées par l’eau de mer. D’autres membres attendent aussi de rincer leurs bateaux.
  8. Pour les jours d’affluence, un tour de rôle pourra être établi. Sa mise en place concrète sera annoncée au Club. Seuls ceux qui adhèreront à ce système pourront profiter des services de mise à l’eau. Il pourra être décidé que les bateaux ne seront transportés que jusque sur le sable dur.
  9. Pour des raisons de sécurité il peut être décidé d’arrêter le service de mise à l’eau par tracteur ou jeep.
  10. Pour la location de catamarans du Club, il est demandé une caution de 200 €, par jour ou demi- jour. Les dégâts occasionnés suite à un usage négligent ou subis en dehors de la zone de sécurité seront portés à charge de l’utilisateur ; le service de secours en dehors de la zone de sécurité sera facturé 25 € par intervention. Les non membres d’un club de plage doivent également s’acquitter du payement de la cotisation. Les responsables du Club peuvent obliger  un utilisateur de matériel du Club à sortir de l’eau s’il s’avère qu’il ne possède pas un niveau minimum de compétences nautiques.
     

I. Sécurité et prudence:

Accidents et problèmes n’arrivent pas qu’aux bateaux en mer. Tout quiconque sort en mer (ou sur la plage), doit être convaincu qu’à chaque sortie des problèmes peuvent survenir. Prière donc de tenir compte des règles suivantes : 

  1. Veillez à ce que votre matériel soit toujours en ordre et surveillez le régulièrement (et pas uniquement en début de saison). Vérifiez que toutes les pièces sont bien fixées, changez régulièrement les manilles (fatigue et corrosion des matériaux…)  et protégez les avec du collant. Ces précautions rendront votre saison de voile plus agréable et vous pourrez vous consacrer entièrement à votre sport. La perte d’un mât en mer est plus souvent causée par la négligence du navigateur  que par une casse. En avertissant votre voisin vous éviterez des dégâts à votre propre bateau.
  2. Avant de partir, consultez les conditions météorologiques et lisez les avis météos au tableau ou via le site web du Club. A partir de 5 Beaufort les bateaux ne seront plus mis à l’eau. Planchistes et kiters peuvent sortir jusqu’à 7 Bft. Les chars à voile peuvent rouler jusqu’à 7 Bft. moyennant les précautions nécessaires (voile tempête…). Il est interdit de naviguer si le DIABOLO est hissé au clubhouse. C’est une règle stricte, qui en cas de non respect peut entraîner l’exclusion du Club.
  3. Voiliers, planchistes et kiters sont obligés de porter un gilet de sauvetage, même par 30°C ou 1 Bft. Le règlement de navigation en mer impose également d’avoir à bord plusieurs fusées (minimum 3), ancre, compas et câble de remorquage. Ne lancez vos fusées qu’en cas de détresse absolue, la première pour attirer l’attention, la deuxième si les secours tardent et la troisième pour signaler votre position exacte lorsque les secours sont en vue. Ne les tirez pas toutes successivement, car, peut être, ne seront-elles pas remarquées. Signalez immédiatement aux services de secours que vous avez tiré des fusées, plusieurs bateaux sont parfois en danger, dans un cas contraire ils ne chercheront pas inutilement. Il est recommandé d’emporter un GSM dans une pochette étanche; enregistrez y les numéros du Club : 058 51 36 74 (bar), 0478 277 370 (Beachmaster), 058 515 818 (Sycod rescue), 059 701 100 (MRCC Maritiem Reddings- en Coördinatiecentrum Oostende)
  4. Planchistes et kiters doivent toujours porter une combinaison isotherme en bon état et deux fusées emballées de façon étanche. Les planches à voile doivent être munies d’un système de sécurité entre planche et mât.
  5. Les pratiquants de char à voile doivent porter un casque.
  6. Si un bateau ou un planchiste a besoin d’assistance, naviguez vers le club le plus proche et essayez de définir le plus précisément possible sa localisation. Donnez toujours le plus de détails possibles tels que : nom, sexe, âge, couleur de la combinaison et des voiles, moment précis, nature du problème… Essayez de laisser un bateau près du bateau ou de la planche en avarie, tandis qu’une troisième personne cherche les secours. Un bateau avec mât dressé sera trouvé plus rapidement que s’il n’avait pas son mât.
  7. Si vous arrivez sur la plage avec une avarie, ailleurs qu’au Club, prévenez le, le plus vite possible, ainsi les mesures nécessaires pourront être prises. Essayez d’éviter les zones de baignade si vous devez rejoindre la plage en cas d’avarie.
  8. Prévenez le Beachmaster si vous avez l’intention d’organiser une sortie vers un endroit ou vous ne serez plus visible du Club. En cas d’absence de longue durée il ne sera pas nécessaire de scruter inutilement la mer pour trouver le bateau. Un matériel de communication (GSM) est indispensable dans ce cas.
  9. Tenez compte des courants, à partir de 2 heures après la marée basse le courant se dirige vers les Pays-Bas, à partir de 2 heures après la marée haute le courant se dirige vers la France. Partez donc contre le courant, après quelques temps votre position vous indiquera s’il est encore utile de naviguer !
  10. En sortant et en rentrant en mer, restez entre les bouées rouges délimitant la zone réservée, juste devant le Club.
  11. Durant la navigation il ne faut pas s’approcher à moins de 200 mètres de la ligne de marée basse. Les eaux de navigation et chenaux d’entrée aux ports doivent être évités au maximum, si vous y naviguez ces chenaux doivent être traversés le plus perpendiculairement possible, la navigation des navires ne peut en aucun cas être perturbée. Essayez de rester le plus possible en vue de votre club. Planchistes et kiters ne peuvent pas s’éloigner de la ligne de marée basse de plus d’un demi mille marin (926 mètres).
  12. Donnez toujours priorité aux bateau (ou chars) de l’école de voile, on ne sait jamais si les élèves ont tout sous contrôle, vous avez également du apprendre un jour!
  13. Il est absolument interdit de nager en face du Club, des zones réservées à la natation sont situées à gauche et à droite de la zone de départ, et signalées par des bouées jaunes. Un bateau sortant ou entrant dans les rouleaux est difficilement contrôlable, des abordages avec les nageurs sont parfois inévitables.
     

Avertissez vos connaissances, votre famille  ou autres invités des prescriptions de sécurité décrites ci-dessus !